Alfa Romeo 1600 GTA – Construite par Autodelta, restaurée par Rotondi 165 Ch

En 1964 Alfa Romeo reconnaît le potentiel évident du coupé GT et mandate le département compétition semi-officiel Autodelta de créer une remplaçante à la Giulia Ti Super afin de prendre l’ascendant en course. Carlo Chiti, ingénieur chez Autodelta, va transformer complètement le coupé Tipo 105 pour créer la Giulia GTA, une série de 500 voitures a dû être produite à des fins d’homologation. La GTA (A pour Alleggerita) perd plus de 200 kg grâce à une carrosserie en aluminium de 8/10, des vitres en Plexiglas et la suppression des insonorisants, portant son poids d’homologation à 795 kg ! Chiti a utilisé un dérivé du 4 cylindres 1600 de la Giulia Sprint coupé, un moteur Twin-Spark en alliage léger développant 115 Ch, ainsi qu’une suspension arrière abaissée. Le modèle de série est prêt en 1965, la Giulia GTA domine rapidement le championnat d’Europe de Tourisme qu’elle remporte à 3 reprises, et marque les esprits avec une victoire du championnat inaugural de la Trans-Am en 1966, devant ses concurrentes équipées de gros V8 ! La GTA fut également championne de France des rallyes 1966 et 1967, remporta les 6 heures du Nürburgring 1967. Dans les mains de célèbres pilotes tels que Jochen Rindt, Andrea de Adamich, Jean Rolland, Toine Hezemans, Ignazio Giunti et Spartaco Dini, la GTA s’est forgé une solide réputation.

Le modèle que nous vous proposons ici est une Giulia Sprint GTA 1600 Tipo 105.32. Sortie des chaînes de production le 1er février 1967 avec le châssis AR 613.891, vendue neuve à Firenze. Notre auto est une rare auto préparée par le département Corsa Autodelta à l’époque, elle a couru en Italie jusqu’en 1974 avec notamment une participation à la mythique Targa Florio ! Ces informations sont répertoriées officiellement dans le « Alleggerita register ». Après quelques propriétaires connus amateurs et collectionneurs comme H. Hugenholtz et A. Pagès, elle rejoint la collection d’un exigeant épicurien luxembourgeois.

Vers 1965 Antonio Rotondi possédait déjà le panneau Alfa Romeo et Ferrari officiel dans le Sud de Paris lorsqu’un propriétaire de GTA lui demanda de regarder son moteur préparé par Conrero qui fonctionnait mal. Après l’avoir démonté, Rotondi trouva des choses étranges et entra en contact avec Virgilo Conrero, lui rendit visite et passa finalement plusieurs mois avec lui pour apprendre à préparer des Alfa de course. Ils devinrent amis et le garage Rotondi devint officiel Conrero pour la France. Il a préparé ainsi de très nombreuses autos pour des pilotes privés, ils étaient en bagarre permanente contre l’usine elle-même sur les circuits de l’hexagone. Rotondi est devenu une véritable référence dans la préparation des moteurs double arbre de Milano. La voiture a été restaurée entièrement dans son atelier avant la fermeture de son garage en 2003. Ce bijou est conservé dans un état maniaquale et n’a parcouru que 1500 km depuis ! Elle possède toujours tous ses éléments de carrosserie en aluminium, son numéro secret est lui aussi toujours présent. Son moteur type AR 00532A porte le numéro 19574, il est passé à 165 Ch avec une boite de vitesses 1000 tours, un pont équipé d’un autobloquant et nombres de modifications apprises au fil des années d’expérience du sorcier de Fresnes.

Ce patrimoine de l’automobile italienne est destiné à un collectionneur exigeant pour participer à de grandes révocations historiques. Son historique et sa traçabilité son complètes, avec registro à l’ACI et ancienne fiche FIA. La voiture lui sera remise avec son certificat Alfa Romeo, son contrôle technique et une expertise en valeur agréée.