Incroyablement préservée Jaguar XJ220 1993 de 1250 km, une des 277 produites.

La Jaguar XJ220 était tout simplement la voiture la plus rapide des années 90. Imaginée par l’ingénieur en chef Jim Randle, avec le non officiel Saturday Club d’employés de la marque, cette Supercar a finalement obtenu l’approbation du comité de direction après la victoire de Jaguar aux 24h du Mans 1988, tandis que le premier prototype fut découvert au Salon de Birmingham en décembre de la même année. Néanmoins, la version définitive n’a été dévoilée que 3 ans plus tard au Salon de Tokyo en 1991 et les 277 exemplaires ont été produits entre 1992 et 1994. Même si l’objectif des 220 miles par heure ne fut pas rempli, la XJ220 atteint tout de même 213 mph (343 km/h) devenant la voiture de production la plus rapide jusqu’à la sortie de la McLaren F1 en 1998, aussi détentrice du meilleur temps au tour du Nürburgring jusqu’en 2000. Ces records s’expliquent par le poids contenu à 1470 kg, l’impressionnant Cx de 0,36 et le démonstratif moteur V6 bi-turbo de 3498cc, qui délivre 549 ch à 7000 tr/min. Avec quatre arbres à cames et 24 soupapes, il est associé à une boite manuelle de cinq vitesses. La structure de la voiture est en aluminium et la carrosserie est composée l’aluminium et de matériaux composites. En regardant le physique d’avion de chasse de cette Jaguar, on comprend aisément le but du projet XJ220 : filer aussi vite que possible !

 

Cet exemplaire exceptionnel et jamais restauré fut produit le 22 septembre 1993, avec le numéro de châssis SAJ-JEAEX8AX-220685, en conduite à gauche pour le marché européen, mais a finalement été exposé dans un showroom outre-manche jusqu’en 1997. A cette époque, un certain M. Baines l’a acquis et n’a roulé que 1050 km jusqu’à ce qu’il le vende à un collectionneur français en novembre 2014. Ensuite, en février 2016, l’auto a reçu une large révision chez Don Law Racing, le célèbre spécialiste du modèle XJ220. En plus de cet historique limpide, cette XJ220 possède son carnet d’entretien, sa trousse à outils, son kit de pharmacie et son certificat Jaguar Heritage Trust N°44898 datant du 29 janvier 2017.

 

Cette automobile incroyablement préservée, portant le numéro 42 sur les 277 construites, est de toute évidence une valeur montante pour les années à venir. Cet investissement sidérera ses nouveaux acquéreurs par ces performances hors du commun et son état proche du neuf.